Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 14:09

Des liens utiles en rapport avec la randonnée ou plus spécifiquement le GR5

 

En français

 

Carnets d'Aventures : revue mensuelle, récits et site sympas

 

Randonner léger : beaucoup d'idées pour s'alléger et un forum très actif

 


 

En anglais

 

Whiteblaze : site américain dédié à l'Appalachian Trail, forum très complet

 

Blackwoodspress : articles et conseils light à l'américaine http://blackwoodspress.com/blog/

 

BackPackingLight : site référence aux US

 

Trail journals : site américain alimenté par énormément de récits de thru-hike de l'Appalachian Trail, du Pacific Crest Trail, du Colorado Trail, du Continental Divide...

 


 

GR5

 

gr5.fr : section-hiker sur le GR5 entre Wissembourg et Nice, bien documenté

 

gr5.info : site d'un section-hiker hollandais, avec la trace du GR5 sur google map !

 

Mountain is good : récit détaillé de David parti de Wissembourg jusqu'à Nice avec un détour par le GR52

Published by alongthegr5 - dans Retour
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 18:08

Volume horaire journalier :

Image1.jpg

 

 

Une petite idée du volume horaire de mes journées au cours des 61 jours :

G1.png

 

 


 

Nombre de jours et moyenne des journées sur les 5 sections :

T1-copie-1.png

 

 

Synthèse des 61 jours :

 T2-copie-1.png

 

 

 

Published by alongthegr5 - dans Retour
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 15:26

Utelle - Nice

 

7h - 15h : 7h30

33km D+ 750m D- 1550m

 

Soixante et unième réveil en pleine nature. Plus qu'une trentaine de bornes après le paquet déjà effectué.

 

Je dépasse la chapelle St-Antoine peu après Utelle et entame la descente vers la Vésube. Je croise un couple qui s'apprête à rallier le Lac Léman et qui est parti ce matin de Levens... La montée vers Levens se fait à un bon rythme, c'est la dernière de quelques centaines de mètres selon le topo.  Au lieu d'une descente je me retrouve à regrimper le Mont Cima et le Mont Chauve et j'ai de plus en plus hâte d'arriver à destination car les jambes n'étaient programmées que pour de la descente aujourd'hui. Au mont Chauve je vois enfin la mer méditerranée, il aura fallu attendre les dernières heures pour l'apercevoir. Je prends le temps de déjeuner dans le parc avant l'Aire-Saint-Michel, et j'entre à Nice.

 

Habitué à repérer le balisage de très loin, je parviens à ne pas sortir du GR5 en pleine ville. Ce sentier m'a fait traverser l'Europe du Nord au Sud en passant par les Ardennes, les Vosges, le Jura, les Alpes, m'a permis de mieux connaître mes limites physiques et mentales tout me permettant de croiser des dizaines de personnes qui m'auront aidé, intéressé par leurs connaissances, voire accompagné pendant quelques heures. Le balisage se termine devant la Maison de l'environnement, sans raison apparente. Aucune importance, je n'étais pas intéressé par la French Riviera mais par ce que je pouvais trouver entre la mer du Nord et la mer Méditerranée. Mélancolique, soulagé et heureux je quitte définitivement le GR5 pour la promenade des Anglais et sa plage...

 

                                                                                           \o/

 

P7040931.JPG

Dernier réveil... au-dessus d'Utelle

 

P7040934

La chapelle St-Antoine

 

P7040936.JPG

L'arrière-pays niçois

 

P7040951.JPG

La mer, méditerranée cette fois, à l'horizon

 

P7040955a.JPG

Nice à 1 heure

 

 

Published by alongthegr5 - dans Alpes
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 15:26

Saint-Sauveur-sur-Tinée - Utelle

 

6h40 - 18h : 10h40 

38,5km D+ 2050m D- 1500m

 

Je fais la montée de Saint-Sauveur-sur-Tinée à Rimplas en 55' pour 520m. A la Roche, je prends par erreur le GR52A. C'est un peu plus long mais ça s'avérera beaucoup plus joli et à l'abri du soleil matinal. Une dame me conseille de prendre de l'eau à Saint Dalmas, car la suite est assez aride, et on trouve uniquement une source 45' après le Collet des Trous. La montée vers le col de Varaire est très raide au début. Un peu de brume entre les 2 Caires, dommage.

 

Deux patous me barrent la route 500m après le col. Le "va aux moutons", après les avoir laissé interloqués pendant 10 secondes n'a pas l'effet escompté. Je suis obligé de descendre 30m de dénivelé et de crapahuter en dehors des sentiers battus pour les contourner, c'est acrobatique. Je recroise des moutons perdus dans la brume et je m'active.

 

Je m'arrête pour manger après les granges de la Brasque. Je suis pressé d'arriver à Utelle, l'absence d'altitude et de dénivelé positif me démotive. Je rencontre uniquement un couple d'allemand en route, journée très calme. Très beau passage au Brec d'Utelle.

 

P7030902.JPG

Le GR52, plutôt ravi de m'être trompé de sentier

 

P7030903.JPG

Le Caire Gros dans la brume et le Caire petit

 

P7030908.JPG

 

P7030907.JPG

Col des deux Caires

 

P7030914.JPG

 

P7030915.JPG

Ca use les pattes mais c'est beau

 

P7030917.JPG

Le Brec d'Utelle

 

P7030918.JPG

Vers la brèche du Brec

 

P7030921.JPG

Vers la brèche du Brec

 

P7030922.JPG

Au pied du Castel Gineste

 

P7030924.JPG

Utelle

Published by alongthegr5 - dans Alpes
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 15:24

Gîte Roya - Saint Sauveur sur Tinée

 

6h10 - 7h30 : 1h20 / 8h30 - 16h : 8h20 / 9h40

34km D+ 1200m D- 2204m

 

Quelques coups de tonnerre pendant la nuit, et deux à 5h30 lorsque je me lève. Je passe les barres de Roya sous un ciel très menaçant. J'avance en scrutant le ciel. Arrivé à la bergerie, je discute avec le berger qui est d'accord avec mon ressenti, il ne fait pas bon être là-haut. Il m'offre deux cafés et je patiente avec lui une bonne heure avant que le ciel ne se dégage très légèrement. En 1h j'ai appris beaucoup de choses sur la montagne et le métier de berger, merci à lui. Je garde en esprit le "va aux moutons" la prochaine fois que je rencontre des patous. En montant, je donne un coup de main au berger et dépose sa bâche blanche sur le replat pour indiquer à l'hélicoptère qui viendra demain où déposer le matériel nécessaire à la construction d'un abri. Le ciel a peu évolué et ce n'est pas rassurant. Je passe au col de Crousette (2480m) et poursuit vers la crête jusqu'à la stèle Valette (2587m). Beaucoup de vent, de la brume qui vient et qui repart me font prendre le mauvais chemin vers le nord-ouest... pendant 10' je marche en direction du Mounier. Je rebrousse chemin et dévale la crête. A un moment je me perds et je m'oriente à vu. Je descends un pierrier plutôt pentu et forcément instable qui me vaudra de tomber à 6 reprises alors que jusqu'à ce cinquante-neuvième jours je n'étais pas tombé une seule fois. Avec plusieurs épines dans la main gauche, je rejoins le GR un peu plus loin, dépité par cette journée si négative. En m'arrêtant déjeuner, je découvre que j'ai perdu tout mon ravitaillement (pain d'épice et chocolat). La je sature un peu. J'oublie l'idée d'arriver à Nice mardi, je suis trop lent avec tout ça.

 

Je passe à Roure, très joli village à flanc de montagne et je finis tôt au camping de Saint-sauveur-sur Tinée où je peux me ravitailler.

 

P7020868.JPG

Vallon se Sallevieille et bergerie (Nord-Ouest Mont Mounier)

 

P7020879.JPG

Arrivée au col vers les Portes de Longon

 

P7020882.JPG

Gaffe aux patous

 

P7020884.JPG

Un châlet sur le plateau de Rougios

 

P7020887.JPG

Vallée de la Tinée

 

P7020890.JPG

Roure

 

P7030891.JPG

St-Sauveur-sur-Tinée

Published by alongthegr5 - dans Alpes
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 15:23

Lac du Lauzanier - Gîte Roya

 

6h40 - 18h40 : 11h30

43km D+ 2116m D- 2900m

 

Après la nuit passée en devers (J55), je pensais avoir passé ma pire nuit. Et bien non, encore une fois je suis surpris car cette nuit sera épouvantable!

Je ne dors que 3 fois dix minutes de la nuit car les rafales de vent sont trop fortes (aucune idée de la vitesse du vent). La toile claque en permanence et les rafales parviennent à désserrer les tendeurs à plusieurs reprises ce qui m'oblige à sortir pour les retendre. Vers 4h du matin, j'ai peur que la toile craque et j'enlève mon bâton (qui sert de piquet) de manière à la soulager. Moins de claquement mais au contact de la toile mouillée par la pluie il fait vraiment froid...  Après coup j'aurais du me coller aux autres tentes abritées sans scrupule...

 

Bref, je commence ma journée avec 12h de marche de la veille, une petite demi-heure de sommeil et épuisé par le vacarme du claquement de la toile toute la nuit. Le temps est à la brume et à la bruine. Avant le Pas de la Cavale (2671m), des pierres tombent en ma direction, ce sont 4 petits chamois en amont d'une vingtaine de mètres. Le vent est très fort au col et je ne m'attarde pas, je descends 600m de dénivelé et remonte au col des Fourches (2261m), descend de 400m vers Bousiéyas et remonte au col de la Colombière (2237m). Les jambes sont bonnes mais la tête n'est pas lucide. Je me concentre pour rester sur le chemin ou ne pas tomber en descente. Après être descendu au charmant petit village de Saint-Dalmas-le-Selvage (1500m), je remonte au col d'Anelle (1739m) où je décide de prendre mon déjeuner à 12h50. L'anneau en forme de 0, qui soutient l'armature de mon sac choisit ce moment pour se désolidariser et je peine à le remettre en place...

 

Saint-Etienne-de-Tinée (1144m) a autant de la petite ville montagnarde que de la petite ville provençale, je sens que j'approche. Il fait chaud et humide. Je manque de prendre de l'eau en vallée et la montée vers Auron (1602m) sera extrêmement pénible du fait du manque d'hydratation. Mon manque de lucidité est évident. La montée vers le col de Blainon (2011m) se fait sous les télésièges. Finalement, j'arrive au gîte Roya où j'ai décidé de passer la nuit, très bon accueil, repas sympathique en compagnie de randonneurs et très bon repas. J'ai testé pour vous 23h30 de marche et 10000m de dénivelé avec trente minutes de sommeil !

 

P7010813.JPG

Lac du Lauzanier au matin

 

P7010814.JPG

Lac de Derrière la Croix

 

P7010827.JPG

Pas de la Cavale sud-ouest

 

P7010823.JPG

Cairn Pas de la Cavale (2671m)

 

 

P7010846.JPG

Saint-Dalmas-le-Selvage et son clocher de type roman lombard

Published by alongthegr5 - dans Alpes
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 15:21

Cascade de la Pisse - Lac du Lauzanier

 

7h - 20h : 12h

46km D+ 2600m D- 2300m

 

Aujourd'hui je compte bien profiter de la vallée et du massif de l'Ubaye et rallier le lac de Lauzanier !

 

J'arrive au lac Miroir qui fait son effet à 7h du matin. La montée est ardue mais je sens que je retrouve des jambes de feu et ça annonce une bonne journée. J'entrevois la chapelle Sainte-Anne, puis un randonneur entamant la dernière étape que tout bon randonneur devrait respecter avant de partir le matin. Je m'éloigne mais cette carrure m'est familière, c'est Christian qui a bivouaqué au Lac Sainte-Anne. Dommage, on aurait pu passer la soirée ensemble. Il est passé par le col de la Leisse et était devant moi après mon week-end avec Val. J'étais certain qu'on se recroiserait à un moment ou l'autre d'ici Nice.

 

Aucun névé sur la montée vers le col Girardin (2700m). On bascule dans la vallée de l'Ubaye donnant sur  Barcelonnette une trentaine de kilomètres plus loin. L'Ubaye passe au coeur de Barcelonette et se termine dans le Lac de Serre-Ponçon, au sud-ouest d'Embrun, en y rejoignant la Durance. La descente se fait en roue libre et on arrive sur une route que l'on doit suivre sur une quinzaine de kilomètres jusqu'à Fouillouse. Peu de voitures mais la tentation du stop est là, le bitume c'est moche, ça chauffe les pieds et c'est ennuyeux. Je n'y céderai pas, moi!

 

Je déjeune à l'ombre de l'église de Fouillouse, et au bout du 4ème touriste me prenant en photo je réalise que ce n'est pas l'absence d'homogénéité de mon bronzage lorsque je suis torse nu qui intéresse mais ce petit bout d'église (datant de 1534) qui a définitivement quelque chose de particulier. On monte au col du Vallonnet et le paysage est entièrement minéral, c'est ce que j'affectionne et j'ai un coup de coeur pour cet endroit coincé entre le col du Vallonnet et le col de Mallemort. J'ai le sentiment que cet endroit est la destination du GR5, le bout du chemin, qu'en continuant les paysages ne pourront pas être à la hauteur. Christian, conquis par l'endroit décide de bivouaquer près du lac du Vallonnet Inférieur. Je le salue, triste de me séparer de mon compère de GR5 qui aura été de très bonne compagnie et que j'ai rencontré au refuge du col de la Croix du Bonhomme. C'est le premier que je rencontre avec un sac équivalent au mien, aux alentours des 6kg, assez rustique pour dormir sans tapis de sol mais assez délicat pour emporter une doudoune à gourde, protéger le sol de ses bâtons avec des embouts caoutchoutés tout en découpant ses cartes IGN (le sacrilège...) au cm près autour du GR pour emporter le moins de poids possible. Malheureusement, je m'étais fixé comme objectif de la journée d'arriver au lac de Lauzanier et j'ai du mal à en démordre... dommage à mon sens.

 

L'arrivée à Larche se fait à bloc, je suis bien après avoir été un peu en dedans toute la journée. Je donne mon gaz à un gîte et je jette mon pare-vent, mon bol de petit déjeuner, 1 paire de chaussette, 1 caleçon puis je ré-envoie les 2 topoguides qui me sont à présent inutiles. C'est un immense plaisir de se délester de toutes ces choses inutiles et pour certaines inutilisables. Je rencontre deux femmes qui sont parties de Thonon-les-Bains quasiment le même jour que moi, j'ai du mal à comprendre ! Après avoir constaté un peu trop de neige aux cols, elles ont préféré prendre le bus entre Les Houches et Modane...

Je mets un temps fou à retrouver mon chemin à la sortie de Larche et je finis par pénétrer dans un camping qui me permet néanmoins de me réorienter. La vallée du Lauzanier est très agréable en cette fin d'après-midi bien que ça sente le coin touristique. J'espère être tranquille au lac du Lauzanier bien que nous soyons samedi soir. Ca souffle fort et les emplacements de choix sont déjà occupés par des collègues...

 

P6300762.JPG

Le Lac Miroir

 

P6300766.JPG

Le Lac Sainte Anne

 

P6300769.JPG

Nord col Girardin

 

P6300773.JPG

Au col Girardin (2714m)

 

P6300780.JPG

Le haut de la vallée de l'Ubaye depuis le pont du Châtelet (construit entre 1880 et 1882) qui relie

Fouillouse à la vallée

 

P6300781.JPG

L'église de Fouillouse

 

P6300791.JPG

Quelques centaines de mètres après le col du Vallonnet

 

P6300792.JPG

Quelques centaines de mètres après le col du Vallonnet

 

P6300793.JPG

Lac du Vallonnet inférieur

 

 

P6300805.JPG

Vallée du Lauzanier

 

P6300808.JPG

Vallée du Lauzanier

 

P6300809.JPG

Bivouac au lac du Lauzanier

Published by alongthegr5 - dans Alpes
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 15:20

1,5km après châlets des Ayes - Cascade de la Pisse

 

7h - 15h30 : 8h / 16h30 - 17h50 : 1H30 / 9h30

36km D+ 2254m D- 2198m

 

L'inclinaison est trop importante, je tombe et me colle à la toile de ma tente en permanence qui me réveille une dizaine de fois. Je deviens dingue à être penché comme ça, je songe même à repartir sur-le-champ. Vers minuit, je sorts la tête : le ciel est dégagé. Je sorts mon sac à dos, mon tapis de sol et mon sac de couchage. Je déménage et m'installe sur le sentier tout aussi pentu mais en me bloquant entre quelques gros cailloux je trouve rapidement le sommeil.

 

Ce réveil en dehors de la tente est très agréable, ça me donne des idées pour plus tard. La montée vers le col des Ayes est faite à la cool. La journée ne fait que commencer, je me préserve. J'entre dans la vallée de l'Izoard et par la même dans le Parc naturel régional du Queyras. Cette vallée respire la tranquillité. Je monte au Lac de Roue, l'endroit où il faut aller pour se reposer quelques heures. Je descends vers Château-Queyras et j'aperçois rapidement le Fort Queyras, la descente est belle mais cassante pour les genoux.

 

Pendant ma pause déjeunée, je rencontre trois belges qui font le Tour du Queyras. Je reprends la route, les rattrape mais j'ai l'impression qu'ils s'épuisent à me suivre et je préfère les laisser entre eux. Le col Fromage est vraiment très long, d'autant que je passe hors GR sur une bonne partie. J'arrive à Ceillac à 15h30. Je patiente avec une pizza aux anchois et une glace en que la supérette ouvre à 16h. Je me charge de 3 jours de nourriture pour tenir jusqu'à Saint-Dalmas-Valdeblore. Je prends la direction du col Girardin. Des nuages très menaçants stagnent au-dessus du lac Saint Anne où j'avais prévu de dormir. Sachant qu'on annonce de l'orage depuis trois jours, je me dis que cette fois si ça va bien tomber... et je m'arrête au-dessus de la cascade de la Pisse. Je m'endors en m'assurant que je reviendrai faire le Tour du Queyras un de ces quatre, la journée était trop belle.

 

P6290725.JPG

Pas très réveillé après une nuit "inclinée", au col des Ayes (2477m)

 

P6290728.JPG

Lucky & Jolly

 

P6290731.JPG

Des champs de fleurs, avec beaucoup de gentianes !

 

P6290734.JPG

Le Lac de Roue, splendide

 

P6290739.JPG

Le Fort Queyras, à Château-Queyras

 

P6290743.JPG

Vers le col Fromage

 

P6290753.JPG

Ceillac

 

P6300754.JPG

Published by alongthegr5 - dans Alpes
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 15:16

Après chalets des Acles - 1,5km après les chalets des Ayes

 

4h50 - 10h : 5h10 / 15h30 - 17h30 : 2h / 7h10

33km D+ 1959m D- 1878m

 

Départ à la frontale ce matin. C'est la première fois que je marche avec la Petzl e-lite de nuit et elle montre ses limites. J'avance peu et manque de me perdre alors que le balisage est très bien fait ! Vers 5h30 la luminosité est suffisante pour marcher sans lampes et j'avance plus aisément. Les jambes ne sont pas top jusqu'au col de Dormillouse mais le paysage qui se révèle à moi, fait de sommets embrumés à perte de vue et du lever progressif du soleil, me fait oublier ce petit souci. Ce sentiment d'être au-dessus des nuages est fabuleux.

 

Je croise un duo d'italiens en descendant vers Montgenèvre. Juste après Montgnèvre, je franchis un petit cours d'eau, c'est la naissance de la Durance qui se jette dans le Rhône (deuxième affluent niveau longueur), 324km plus loin. La descente vers Briançon est extrêmement longue et j'arrive vers10h à la cité Vauban. Malheureusement, le dernier topo que je venais chercher à la Poste n'est pas là et on me dit de revenir à 15h... Je décide d'aller lire le journal et faire la sieste au parc de la Schappe près de l'usine abandonnée du même nom. A 15h, ils n'ont toujours rien reçu... je fais le tour des librairies pour trouver des cartes ou un topo et c'est ce dernier que je déniche. Deuxième départ de la journée un peu tardif, à 15h30, après celui de 4h50. Le sentier me mène jusqu'aux chalets des Ayes, que je dépasserai avant de trouver un lieu de bivouac très fleuri mais très (trop) incliné.

 

P6280685.JPG

Départ matinal vers le col de Dormillouse (2445m) en arrière-plan

 

P6280694.JPG

Au col de Dormillouse, à  l'Ouest entre le Grand Pierron et la Tête Noire

 

P6280699.JPG

Au col de la Lauze (2529m), descente vers Montgenèvre  

 

P6280704.JPG

Naissance de la Durance

 

P6280711.JPG

Briançon

 

P6280716.JPG

Bivouac après le chalet des Ayes, fleuri mais beaucoup trop incliné pour dormir convenablement, je finirai par dormir sur le sentier !

Published by alongthegr5 - dans Alpes
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 15:15

Après viaduc de Fourneaux (Modane) - Après chalets des Acles

 

6h10 - 16h40 : 9h

36km D+ 2181m D- 1456m

 

La journée s'annonce plutôt bien avec un beau ciel bleu. Je croise un vttiste suisse à la station de Valfréjus, il suit le gr5 du Léman à Nice quand c'est possible à vtt, sinon il passe en vallée. A mon avis, je ne le reverrai pas car il planifie de dormir à Briançon ce soir. Et pourtant, un peu avant l'arrivée au col de la Vallée Etroite je le vois pousser son vtt. Il bifurque et je le recroiserai dans la descente, surpris de me revoir et l'on fera un petit bout ensemble. Le col de la Vallée Etroite marque ma sortie de Savoie et l'entrée dans les Hautes-Alpes.

Le lac vert et les 3 mages attirent beaucoup de touristes et les sentiers sont très fréquentés. Drapeaux et panneaux, tout est en italien dans cette vallée uniquement reliée par une route à destination de l'Italie.

 

Je décide de pousser un peu et d'aller manger au col des Thures. Superbe montée au milieu des rhododendrons et j'arrive au lac Chavillon. J'ai retrouvé mes jambes, je discute avec quelques touristes, il fait beau, ça me remonte le moral après ces journées où je n'ai pas eu l'impression d'avancer.

 

Je croise 4 randonneurs qui marchent sur le GR5 pendant une semaine. Un restaurateur me file une demi-baguette à Pamplinet. Ca remonte sec à la sortie du village et il fait très chaud, le sentier est agrémentés de panneaux signalant que le chemin est dangereux, après coup j'ai du mal à saisir où était le danger. Je dépasse les chalets d'Acles et je trouve un très beau lieu de bivouac non loin du torrent où je vais me laver avant d'aller rapidement me coucher. Demain, j'ai décidé de me lever un peu plus tôt !

 

P6270650.JPG

Un ciel bleu immaculé après deux journées dans la brume

 

P6270655.JPG

Approche du col de la Vallée Etroite (2434m)

 

P6270656.JPG

La trace laissée dans le névé par le vététiste que j'ai croisé plus bas à Valfréjus

 

P6270657.JPG

Le Grand Séru au fond à droite. Limite entre la Savoie et les Hautes-Halpes

 

P6270660.JPG

La Vallée Etroite, très touristique et uniquement reliée par une route donnant sur l'Italie

 

P6270664.JPG

Les Rois Mages : Pointe Balthazar, Pointe Melchior, Pointe Gaspard

 

P6270668.JPG

Lac Chavillon près du col des Thures (2194m)

 

P6270672.JPG

La Demoiselle, en descendant vers la Chapelle des Ames

Published by alongthegr5 - dans Alpes
commenter cet article

Profil

  • : Alongthegr5
  • Alongthegr5
  • : Mon épopée de 2 216 km sur le GR5, de Bergen op zoom à Nice au cours de laquelle je traverserai les Ardennes, les Vosges, le Jura puis les Alpes.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens